Dans son dernier spot, International Committee of the Red Cross, par l’intermédiaire de l’agence Sra Rushmore dénonce une réalité aussi cruelle que réelle afin de sensibiliser le monde quant aux nombreux hôpitaux détruits volontairement lors de conflits armés.

Les nouvelles que l’on entend aux informations concernant des bombardements d’hôpitaux provoquent l’émoi, car il s’agit des seuls lieux où des populations innocentes peuvent se rendre sans craindre de devenir des dommages collatéraux, trouver un refuge temporaire et voir leurs vies sauvées.

Ce stratagème fait partie des tactiques militaires les plus cruelles pour s’en prendre à la population, et lorsque dénoncer ces actes inhumains via les médias d’information ne suffit plus, les institutions d’aides et de soins aux victimes s’en remettent aux spots publicitaires : en utilisant l’immersion et en nous racontant une histoire.

Une histoire glaçante pour un ultime appel à l’aide

La première scène se déroule dans une voiture. On y voit un père amenant sa fille Raya, grièvement blessée, à l’hôpital. Le père, angoissé, tente de calmer sa fille en la rassurant et en lui disant que sa terrible douleur sera apaisée une fois arrivée au centre de soin, étant par ailleurs son lieu de naissance. S’en suit l’arrivée dans la ville après avoir croisé un groupe apparemment terroriste, tandis que le stress monte chez le spectateur qui n’attend qu’une chose : savoir si cette petite fille sera sauvée en étant amenée dans cet hôpital.

Pensant que le dénouement sera positif, le spectateur se retrouve désemparé, au même titre le père, devant le lieu qui a vu naitre sa fille détruit par des bombardements. Le message est fort, presque désespéré à travers cette histoire terrible qui est arrivée à tant de victimes de tant de conflits.

À voir si, dans les semaines voire mois à venir, cette campagne montrera son efficacité en réussissant à réveiller les consciences sur ce drame humain qui se passe sous les yeux de tous, mais aussi auprès des gouvernements responsables de ces attaques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here