La publicité de la semaine est la sélection de la campagne la mieux aboutie de la semaine, selon la rédaction Âme de Pub. Non seulement nous recensons la publicité pour situer ce qui se fait chronologiquement, mais nous vous en délivrons aussi une analyse afin de vous expliquer pourquoi elle marche.

Reporters Sans Frontières : La lettre aux pères Noël

En motion design, sur des décors de Noël dans lesquels plusieurs Pères Noël apparaissent les uns après les autres avec le visage d’hommes politiques (connus pour museler, voir abattre des journalistes opposants à leurs régimes), une voix enfantine proclament des voeux de Noël qui stopperait cette violence injuste. Mais parce que la magie de Noël a ses limites, REPORTERS SANS FRONTIERES, appelle aux dons pour mener cette lutte incessante.

Une campagne imaginée par BETC et réalisée en collaboration avec les réalisateurs JackAntoine CharlotJohn Jones et la société de production PassionPictures, la campagne est diffusée à la télévision française ainsi que sur le digital et les réseaux sociaux en Europe et aux Etats-Unis à partir de ce 18 décembre.

Dans un spot qui allie ironie, sarcasme et désespoir, nous avons le claim principal qui évoque les limites de la magie de Noël. Faire de ce monde, un monde meilleur pour les journalistes qui sont entravés et bâillonés par des chefs d’État abusant de leurs pouvoirs.

Mais, la symbolique de cette publicité reste néanmoins plus forte avec l’utilisation du Père Noël comme déguisement de ces hommes politiques. 

Comme si cet accoutrement représentait aussi le fait que ces hommes d’État soient immunisés non pas grâce à leur pouvoir régaliens, mais aussi par une partie du peuple qui idolâtrent ces monarques, tout comme un enfant le serait face au Père Noël. C’est donc aussi un message adressé aux fanatiques qui représentent ces prédateurs de la presse comme la base d’un ralliement politique, tout comme le Père Noël rallie les familles.

Bien que les dons soient nécessaires pour changer la situation, le mouvement social doit en être encore plus pour installer une vraie sécurité et de vraies réformes pour les journalistes. Donner c’est agir, mais agir c’est changer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here