Pour cette année, Haribo souhaite passer de fournisseur, à acteur d’Halloween. Ainsi, c’est au tour des enfants de raconter les histoires terrifiantes. Ces histoires prenant vie en films, sur les packs, les réseaux sociaux et dans les points de ventes.
Alors qu’Halloween représente pour les confiseurs l’un des plus gros temps forts commerciaux après Noël et le Jour de l’An, l’agence MNSTR a imaginé pour la marque une prise de parole qui va bien plus loin que le traditionnel merchandising promotionnel.

Les enfants à la manoeuvre pour Haribo

Imaginés par des enfants à la créativité débordante, ces histoires de bonbons devenus monstres sont à découvrir en films sur les réseaux sociaux et en réalité augmentée sur les emballages de la gamme Halloween.
Chaque histoire abracadabrante imaginée par les enfants est illustrée au mot près par l’artiste Nicolas Barrome Forgues, artiste parisien renommé pour son univers fantaisiste et coloré.
On pourra également retrouver les bonbons terrifiants d’Halloween sur Youtube du 17 au 31 octobre, dans 3 vidéos de 30 secondes. Grâce à l’application dédiée Haribo Halloween (App Store et Google Play) les personnages prennent vie en réalité augmentée sur les boîtes ou sachets de la gamme inédite HALLOWEEN. Le plan média prévoit aussi l’habillage des distributeurs SELECTA.
“Tout l’enjeu était de faire d’Haribo une marque actrice de la ferveur d’Halloween, en allant au-delà de la traditionnelle citrouille apposée sur un pack” explique Lionel Curt, fondateur de MNSTR. “Chaque histoire des bonbons terrifiants vient nourrir le rôle de la marque pendant ce temps fort : celui d’entertainer. Sans se substituer à sa fonction première, le sachet de bonbon prend vie, nous fait naviguer dans les illustrations poétiques de Nicolas Barrome et nous faire vivre une expérience de marque inédite”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here