Pour Halloween, PETA réalise une vidéo faisant le parallèle entre l’évolution des industries agro-alimentaires et la réalité perturbante des élevages et abattages des animaux. Plus précisément sur le mythe que les animaux qu’ils exploitent sont “heureux”.

La vidéo, réalisée par PETA Allemagne en collaboration avec Filmakademie Baden-Württemberg, sort en amont d’Halloween pour rappeler que ce sont des scénarios véritablement dignes de films d’horreurs que subissent aux quotidien les animaux élevés pour finir dans nos assiettes.

“Les images trompeuses de scènes de basse-cour idylliques qui sont propagées par ces industries servent à dissimuler l’exploitation et la violence qui ont lieu tous les jours. En réalité, il n’y a pas de manière éthique d’élever et de tuer des animaux pour la nourriture.” déclare PETA France.

PETA signe une métaphore de la société de consommation actuelle

Accompagné de la comptine Old Macdonald”, nous assistons à l’évolution d’une petite ferme à ses débuts, qui s’agrandit au fur et à mesure que les animaux sont tués. Une figure de style symbolique, représentant l’engraissement des industries alimentaires alignée à la demande de la société de consommation actuelle.

L’utilisation d’une petite fille, parcourant cette histoire avec un regard jeune et innocent met l’accent sur la volonté de PETA à éduquer les français. Des français qui pensent connaître la vérité alors qu’elle est tout autre.

Pour sensibiliser, et surtout convaincre

PETA utilise la peur pour sensibiliser les français, mais son but principal est de les convaincre de se “convertir” au véganisme. En effet, le meilleur mode d’action pour épargner ces horreurs aux animaux est de choisir un mode de vie qui n’implique pas leur exploitation.

“Faire la transition vers une alimentation végane permet d’épargner 200 vies animales chaque année (ainsi que de préserver sa propre santé, la planète).”, déclare PETA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here