PepsiCo Inc. a annoncé hier, le lundi 20 août, qu’elle allait acquérir la société d’eau gazeuse SodaStream International Ltd. pour 3,2 milliards de dollars d’ici janvier 2019.

Pour rappel : Sodastream est basé en Israël et fabrique des appareils domestiques qui permettent aux clients de créer de l’eau gazeuse à partir de l’eau du robinet. Des sirops et des arômes peuvent également être ajoutés aux boissons.

Daniel Birnbaum, là gauche, CEO et directeur de SodaStream, et Ramon Laguarta, CEO élu et président de PepsiCo

Une acquisition dans le but de “passer au niveau supérieur”

Daniel Birnbaum, PDG et directeur de SodaStream, a déclaré que la transaction “validerait notre mission d’apporter des solutions de boisson saines, pratiques et respectueuses de l’environnement aux consommateurs du monde entier”.

SodaStream a déclaré dans un communiqué que les fortes capacités de distribution, la portée mondiale et l’expertise marketing de PepsiCo, combinées à la gamme de produits uniques de SodaStream, positionneraient SodaStream pour une expansion supplémentaire.

“Je suis ravi que notre équipe ait accès aux vastes capacités et ressources de PepsiCo pour nous permettre de passer au niveau supérieur”, a déclaré Birnbaum.

PepsiCo, lui, a déclaré dans un communiqué que cette acquisition constitue une autre étape dans son plan visant à promouvoir “la santé et le bien-être par le biais de solutions de boissons respectueuses de l’environnement, rentables et amusantes à utiliser”.

L’acquisition fait suite à l’annonce faite plus tôt ce mois-ci que M. Nooyi quitte ses fonctions après 12 ans à la tête de la société. Il sera remplacé par Ramon Laguarta, un dirigeant de longue date de PepsiCo qui a récemment occupé le poste de président de la société.

“SodaStream est très complémentaire à notre activité, ce qui renforce notre portefeuille en pleine croissance tout en catalysant notre capacité à proposer des solutions de boissons personnalisées à domicile dans le monde entier”, a déclaré M. Laguarta.

Un rachat d’image, une guerre abandonnée

PepsiCo fort de sa mauvaise image concernant ses produits trop sucrés ou trop salés, (les sodas et les chips), multiplient depuis plusieurs années des actions visant à faire oublier ces défauts.

Parmi elles, les acquisitions de plusieurs entreprises développant une image “saine” ou “moins nocive” pour blanchir l’image du groupe PepsiCo. Dans cette même veine, c’est donc au tour de SodaStream, aujourd’hui, de mettre sa pierre à l’édifice.

En revanche, la marque SodaStream, ancien ennemi juré des Coca-Cola et Pepsi à cause des spots publicitaires aggressifs de la marque d’eau gazeuse, trouve sans doute plus simple de vendre son entreprise pour 3 milliards de dollars.

En effet, après avoir installé un réseau de distribution dans quarante-cinq pays et après avoir vendu des dizaines de millions de machines, la simplicité était de tout revendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here