Pour sa nouvelle campagne, sortie le 6 février dernier, Nikon nous immerge dans une
ambiance sylvestre et nous invite à suivre d’une manière très précise le déplacement d’une rainette.

18 secondes sur la grenouille, bruit de l’appareil photo, tout laisse penser que cette nouvelle campagne Nikon fait la promotion d’un nouvel appareil photographique.

Tout, jusqu’à la 17 ème seconde. Apparait alors un gros plan sur l’acteur portant des lunettes et dont le clignement d’œil est finalement la source du clic-clac de la prise d’une photo qui rythmait l’action jusqu’alors. Cette chute introduit l’insight proposé par l’agence Altmann+Pacreau promettant que la qualité des verres optiques Nikon équivaut à celle de leurs objectifs.

Toute l’expertise Nikon au service de votre vue

Cette fin alors plutôt inattendue introduit d’une manière efficace les verres optiques du
fabricant japonais réputé principalement pour la qualité des zooms de ses appareils
photographiques.

Cette campagne rappelle ainsi aux spectateurs que Nikon, ce n’est pas seulement les
appareils photos. Associé à ce produit car il est positionné en première place sur le marché de la photographie depuis sa création en 1917, l’entreprise japonaise a également développé des verres optiques dont la qualité correspond à la précision des objectifs des appareils.

L’idée de cette campagne étant donc d’étonner le spectateur en le laissant croire par
plusieurs indices, qu’il s’agit d’une pub pour un nouveau zoom et ainsi d’insister sur la
promotion des verres optiques, moins connus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here