Musée fou d’objets, le Musée des Arts Décoratifs affiche une nouvelle campagne dans les rues de Paris avec sept objets iconiques qui témoignent de la diversité de ses collections.

Parmi ces objets, le soulier ayant appartenu à Marie-Antoinette, le dépliable sofa de Ushida, l’imposante table de Poillerat, un cassette rare attribuée à Pierre Gole, l’ébéniste de Louis XIV, la célèbre chaise Plia de Piretti, la théière de Nakamura ou encore le secrétaire rhinocéros des Lalanne. Le but : inviter les curieux ou amateurs d’histoire, de bijoux, de design, d’art ou de déco  à (re)découvrir les 6000 objets du MAD.

Le Musée des Arts Décoratifs reprend la parole

Ainsi, les œuvres photographiées comme des portraits et le ton des accroches ont pour but de créer une connivence avec le public. Il s’agit de la première campagne institutionnelle du musée depuis le lancement de sa nouvelle identité en janvier 2018 avec BETC. De plus, cette prise de parole accompagne la réouverture du Pavillon de Marsan, avec sa vue imprenable sur les Tuileries et Paris, et un nouveau parcours qui relate la folle histoire du design à travers plus d’une centaine d’œuvres. Musée des Arts Décoratifs Musée des Arts Décoratifs Musée des Arts Décoratifs Musée des Arts Décoratifs Musée des Arts Décoratifs Musée des Arts Décoratifs Musée des Arts Décoratifs

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here