Nicolas Hulot le disait fin août lors de sa démission fracassante sur France Inter : “L’état de la planète ne s’accommode plus des petits pas”.

Un constat partagé de longue date par la start-up Aero Clean Nation qui s’associe à l’explorateur Mike Horn pour le lancement d’une solution révolutionnaire visant à régler le problème des déchets.

Un sac poubelle raccordé à un ballon haute altitude qui permet d’envoyer jusqu’à 5kg de déchets dans l’espace

Le principe est très simple : on remplit le sac de ses déchets d’emballage, le ballon se gonfle ensuite avec une cartouche d’hélium et on le lance dans le ciel. Dans le film de lancement du produit, on voit Mike Horn lancer un ballon “ACN” depuis le pont de son bateau (aux Philippines, où il prépare sa prochaine expédition au Pôle Nord)

En effet, Le produit, développé par les ingénieurs d’Aero Clean Nation, est aussi simple d’utilisation que sophistiqué dans son fonctionnement : les horaires de lancement sont calculés en coordination avec les plans de vol locaux, une application permet de suivre le trajet en temps réel à travers les différentes couches d’atmosphère.

Aero Clean Nation est né d’un constat simple : la quantité de déchets produite augmentera de 40% entre 2003 et 2020 alors qu’on n’a jamais été autant sur Terre. Or une solution existait depuis le début, au-dessus de nos têtes : l’espace. Et dans l’espace, il y a tout l’espace qu’on veut.

Aero Clean Nation se pense comme un véritable outil d’empowerment des gens à la hauteur de leurs convictions écologiques. Et si le prix de lancement est aujourd’hui de 49,99€, la startup espère que son utilité publique sera reconnue rapidement en France, puis au niveau européen.

Mais quand vous cliquez sur le lien pour acheter ce ballon gonflé à l’hélium, une surprise vous attend !

Il semblait surprenant de voir l’aventurier, connu pour sa descente de l’Amazonie en hydrospeed ou sa traversée du pôle nord en hiver, défendre l’idée d’envoyer ses déchets dans l’espace. En réalité, le produit Aero clean nation, n’existe évidemment pas. Cette vidéo de Mike Horn plus haut présente une vraie solution pour l’environnement : des briques en carton 100 % recyclables. Un joli coup de com !

Et en effet, ACN n’existe pas sous l’acronyme Aero Clean Natio, mais il existe bel et bien en tant que Alliance Carton Nature : la solution de briques recyclables.

Mettre en valeur les vertus environnementales de la brique

Derrière ce projet fantasque, réalisé par l’agence Artefact, on retrouve les fabricants de brique alimentaire Tetra Pak, SIG Combibloc et Elopak, regroupés au sein d’Alliance Carton Nature. L’opération est destinée à nous faire prendre conscience, par l’absurde, qu’il existe des solutions beaucoup plus simples, et surtout réelles, pour préserver l’environnement. Notamment un geste faisable par tous : privilégier les emballages en carton.

La brique est un emballage 100% recyclable : le carton est recyclé intégralement en nouveau papier (essuie-tout, papier toilette, mouchoirs). Les fines couches de plastique (polyéthylène) et d’aluminium, qui sont utilisées pour protéger les produits, sont transformées en une nouvelle matière, le PolyAl, qui sert entre autres à fabriquer du mobilier urbain.

Les briques commercialisées en France (3,5 milliards) par les trois membres d’ACN, sont 100% certifiées FSC (Forest Stewardship Council), label qui assure que le bois qui sert à produire le carton, dont est composée à 75% la brique, provient de forêts gérées de manière responsable.

La brique en carton est un emballage alimentaire présent depuis 1960 dans notre quotidien (lait, jus de fruits, crèmes, soupes, produits à base de tomate, de soja…).

Au-delà de la protection des produits, les membres d’ACN ont fait de la protection de l’environnement une priorité : en 20 ans, le poids des briques a été réduit de 20% et le taux de recyclage est passé de 8% à 51,6%. Dans le même temps, les procédés de fabrication ont été optimisés pour réduire la consommation d’énergie, d’eau et la production de déchets. Une démarche de substitution du plastique d’origine fossile par du plastique d’origine végétale a également été initiée.

« Par cette communication, nous voulons attirer l’attention des consommateurs sur les vertus environnementales de la brique alimentaire et les actions mises en œuvre par notre filière afin de réduire toujours plus son impact sur l’environnement. Cette action est aussi un moyen d’apporter notre contribution sur ce qui doit fonder la valeur environnementale d’un produit, après sa consommation (le recyclage) mais aussi en amont (la préservation de nos ressources naturelles) » souligne Carole Fonta, directrice générale d’Alliance Carton Nature.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here