Macy’s, la célèbre enseigne de magasin de mode américaine basée à New York, nous dévoile un spot publicitaire pour la collection printemps 2018 poétiquement entraînant. Macy’s met en situation des individus dans la vie de tous les jours (au travail, dans les transports, entrain de boire un café), jusqu’au moment où ces mêmes  individus découvrent leur “moi idéal” : des clones plus charismatiques, mieux entourés, avec un meilleur job et surtout, mieux vêtus…

Macy’s déclenche une chasse à l’idéal, métaphore de l’adulte parfait que chacun souhaite devenir

Attirés comme des aimants vers leur “moi idéal”, les protagonistes se lancent à leur poursuite, rythmés par la musique “One day or another” qui vient accentuer la volonté de possession de l’être supérieur. Au fur et à mesure où l’on s’approche de l’être idéal, la musique bat son plein, l’adrénaline monte, puis le ton s’adoucit. Nous sommes tout proche de nous l’accaparer.

La chasse se finit une fois que le chasseur amène sa cible devant l’enseigne de magasin. Alors, le protagoniste principal fusionne et prend possession de l’être tant voulu, vient alors la signature du spot “Find the fashion spring” “Find the remarkable you”.

Macy’s conforte sa promesse de marque qui est de nous vendre une meilleure version de nous. Une vaste promesse, qui est en réalité le rêve de chacun dès la naissance dès lors où tout individu façonne son “moi” en fonction de l’image qu’il souhaite renvoyé, définit par l’image qu’il a de la l’être parfait.

Un pari réussi pour l’agence BDDO qui insiste bien sur le pouvoir du textile et l’image qu’il peut renvoyer aux autres de nous. De la même manière, le choix des habits va tellement projeter une personne vers l’idée de la perfection qu’il a d’un individu, qu’il va s’imaginer l’être en découvrant une facette de sa personnalité où il sera plus confiant, plus à l’aise, plus lui. La manière dont on s’habille ne reflète pas forcément notre personnalité, elle peut en être l’outil principal de la construction de notre caractère.

Macy’s se positionne comme l’architecte du “moi idéal”, via la promotion de sa collection printemps 2018.

“The Chase” a été diffusé en ligne et à la télévision le 11 mars. Macy’s a également organisé un “Instagram Live” le 14 mars, organisé par Cassandra Jones, vp de mode et stratégie digitale de Macy et Wendy’s Lookbook, blogueuse mode. Le “hack” tire parti d’une fonctionnalité Instagram qui permet à deux utilisateurs de diffuser en direct simultanément. Les téléspectateurs pourraient partager des articles qu’ils voulaient aider à coiffer, le mieux pour se rapprocher de ces idéaux idéaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here