Dans le cadre de la semaine de la Francophonie et de la Semaine de la Presse et des Médias dans l’École, qui auront lieu du 18 au 22 mars prochains, l’UNION Francophone organise le concours des « Jeunes Talents de la Publicité » dans les pays d’Afrique Francophone sur le thème des INFOX.

Au vu de son succès, et l’enjeu du sujet, le concours est à présent élargi à la France, à la Belgique, au Liban et à la Suisse.

L’UNION Francophone, organisation internationale visant à réunir les acteurs de la Communication, de la Publicité, des Médias et du Numérique, rejoint la lutte contre les infox qui envahissent le flux quotidien d’information.

Le thème du concours : “Stop aux Infos”

Afin de répondre efficacement aux inquiétudes suscitées par l’approche des prochaines échéances électorales en Europe et en Afrique, le Concours des Jeunes Talents de la Publicité sur le thème « Stop aux infox » est lancé pour mettre la création publicitaire au service des médias francophones de confiance, et mobiliser les citoyens sur les dangers de la manipulation de l’information.

Le terme « Infox », venu supplanter les « fake news », va donc faire l’objet d’un traitement particulier à travers un concours publicitaire lancé auprès des jeunes talents créatifs de moins de 30 ans du monde francophone. Les créatifs devront réaliser une campagne d’intérêt général pour sensibiliser les citoyens francophones contre les infox. Les meilleures créations seront reprises par les médias partenaires de l’opération. Ouvertes dans un premier temps aux pays d’Afrique francophone, les inscriptions sont maintenant étendues à la France, la Belgique, le Liban et la Suisse sur la plateforme en ligne www.stopauxinfox.fr.

« Au moment où la liberté de communiquer n’a jamais été aussi importante, la crédibilité de l’information commence à être mise en doute », déclare le Président de l’UNION francophone, Christian Cappe. « L’opinion doit être consciente du danger que peuvent constituer les Infox ! ».

Le projet est soutenu par le Ministère de la Culture, le Ministère des Affaires Étrangères, l’ARPP et l’UDECAM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here