Tour d’horizon sur la cosmétique et la beauté

Le marché de la cosmétique en 2014 représente dans le monde 29 milliards d’euros.
L’Europe constitue en 2012 6,6 milliards d’euros soit environ un quart. En ce qui concerne la France, en 2012: 95,6% des hommes entre 15-24 ans ont acheté un produit d’hygiène beauté. Le secteur de la Beauté en France réalise un chiffre d’affaires d’environ 16 milliards d’euros dont 10 % pour la cosmétique pour homme soit un chiffre d’affaires de 680 millions d’euros en 2011. Ce marché ne cesse de croître 1,5 fois plus vite que celui des femmes. L’émergence de ce marché apparaît dans les années 90 avec la naissance de la presse masculine.

la concurrence dans le marché de la cosmétique

S’ils n’étaient que 4% à avouer utiliser des soins cosmétiques pour homme en 1990, ils étaient 34% en 2010 et en 2015 un homme sur deux utilisent des soins typiquement masculins. Les peaux masculines présentent de réelles différences avec les peaux féminines:

  • 25% plus épaisse que celles des femmes
  • peut vieillir rapidement passé les 30 ans
  • subit de multiples agressions notamment à cause du rasage

Une tendance qui a débloqué un frein

L’ère du « métrosexuel » est résolument finie. Mais elle a imprimé sa marque dans les mentalités de nombreux pays : les hommes ne sont plus effrayés de montrer qu’ils prennent soin de leur apparence. En conséquence, quand l’industrie des cosmétiques a vu ses ventes se ternir, les ventes de produits de toilette pour hommes ont augmenté de façon constante, même pendant la crise.

• Les ventes de produits de toilette pour hommes (à l’exclusion du rasage) dans le monde s’élèvent à 12,55 milliards de dollars par an.
• Le rasage représente environ 53% des ventes

En effet, dans les pays occidentaux, les hommes ont longtemps été stigmatisés à propos de l’achat de produits cosmétiques, l’idée que cela les détournait de leur virilité ayant été un casse- tête pour les spécialistes du marketing des cosmétiques. Nous pouvons maintenant les trouver dans des nombreux points de ventes mélangés avec les produits féminins.

distribution marché de la cosmétique homme

L’homme, le vrai, est un homme sans tabou

Prendre soin de soi n’est aujourd’hui plus un tabou pour les hommes, grâce notamment à la naissance de la presse masculine et à l’évolution des mentalités.

Si les plus acheteurs étaient les 35/45 ans et la population urbaine en large majorité, le fort développement des soins pour homme touche toutes les catégories de la population. En France, 1 homme sur 4 utilise des produits de soin pour le visage. La plupart des hommes ont encore la fâcheuse habitude d’utiliser les cosmétiques de leur moitié. En effet, seulement 47% des hommes français utilisent un soin cosmétique qui leur est dédié.

La gente masculine recherche des produits efficaces à l’application rapide et à l’effet immédiat pour consacrer peu de temps au soin de sa peau. Quant au parfum, les hommes apprécient les notes fraîches et citronnées, proches à l’univers masculin.

Pour le packaging, la simplicité est aussi de mise pour eux : très peu en faveur des pots, ils vont préférer les systèmes de pompes airless ou les tubes.

Aujourd’hui, le marché des soins en instituts pour hommes est en pleine croissance : ils sont de plus en plus nombreux à venir en institut pour faire des soins du visage, du corps (surtout des massages relaxants) mais aussi des gommages, des épilations, des UV etc. Pour les convaincre, il faut aller droit au but et miser sur la simplicité pour leur démontrer que les soins proposés ne pourront leur être que bénéfiques. A ne pas oublier, convaincre la gente masculine peut s’avérer une stratégie gagnante pour l’avenir car les hommes, contrairement aux femmes, sont très attachés à une marque qui les satisfait. Ainsi un homme conquis est un futur client fidèle.

Comment tirer parti de l’homme ?

L’Homme conserve certains blocages. C’est pour cela que la formulation du produit lui-même doit adopter un code, un langage adapté. Tout est étudié pour inciter l’homme, à prendre soin de lui, sans lui faire perdre une once de virilité.Tout est sexué : du packaging au conditionnement en passant par l’odeur et la texture du produit. Il est très important que l’homme se projette dans le cosmétique. Il doit pouvoir se reconnaître dans le produit et adopter ses codes pour s’identifier à lui et se l’approprier.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here