La guerre du streaming bat son plein pour la télévision et le cinéma, et tandis que Netflix l’emporte toujours sur Hulu et d’autres, Apple lance un énorme contrat de développement avec Oprah, et le futur service de Disney se profile à l’horizon.

“DisneyFlix”, comme le surnomme le New York Times

La plate-forme de streaming devrait voir le jour en 2019. Les détails les plus fins (y compris les prix) restent encore secrets, mais le New York Times nous en dit plus. Jon Favreau présentera une série Star Wars en direct, et une série de films originaux de réalisateurs à Oscar tels que Tom McCarthy (Spotlight) sont prévus. Pour que la plate-forme streaming de la marque Disney soit aussi solide que possible, Disney autorisera l’expiration d’un accord de licence lucratif avec Netflix. En commençant par Captain Marvel en mars, tous les films sortis en salles de Walt Disney Studios seront par la suite acheminés vers la plate-forme de diffusion Disney au lieu de Netflix.

À cette époque, Disney avait déclaré au New York Times que la télévision sur le thème de Marvel resterait sur Netflix dans un avenir prévisible, mais il est difficile d’imaginer que Disney puisse laisser cette offre si son service de diffusion prend son envol. Et avec le contenu de National Geographic issu de l’acquisition de Fox qui devrait faire partie du lancement, Netflix a de quoi trembler face à Disney, qui détient une force de frappe conséquente.

En ce qui concerne les offrandes de Fox (racheté par Disney) comme The Simpsons, celles-ci resteront sur Hulu, mais les foires familiales comme les franchises Home Alone et Ice Age sont un jeu équitable pour Disney. Personne ne sait maintenant qui remportera les guerres en continu, mais le public devrait en tirer profit. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here