Amazon voit ses revenus publicitaires augmentés, à tel point qu’en 2020, des analystes ont prévu qu’ils dépasseraient ceux d’Amazon Web Service. Une aubaine pour Amazon, qui jusqu’à lors ne profitait que des formats publicitaires “traditionnels” du digital. Aujourd’hui, conscient du potentiel de sa plateforme publicitaire, et vu le nombre d’annonceurs croissant diffusant de la publicité sur Amazon, le géant du web, selon Digiday, est entrain de tester “Video In Search” : les annonces vidéos dans les résultats de recherche.

Le format, appelé donc “Video In Search”, indique que les publicités vidéo seront d’une durée de 90 secondes ou moins et contiendront de l’audio. Les annonces seront affichées sous le pli dans les résultats de recherche et conduiront les acheteurs vers une page de produit ou directement vers une Amazon Store ou une page de destination personnalisée. À noter que Les publicités ne seront visibles uniquement via des recherches effectuées sur un iPhone ou un iPad.

Un format d’avenir : les grands groupes s’affolent pour tester cet outil

Selon Amazon, certains des plus grands annonceurs, annonçant chez Amazon, dont Procter & Gamble, testent déjà ce nouveau format nécessitant un budget de 35 000 dollars ou plus. Gillette diffuse des annonces vidéo pour son rasoir Arc 5 dans les résultats de recherche ainsi que la société de luminaires Lamps Plus qui teste également ce format, selon Digiday.

La source, Digiday, est partie à la rencontre de deux responsables d’agences pour connaître les futurs bénéfices de ces nouveaux formats publicitaires sur Amazon. Ils ont convenu que les annonces vidéo pré-diffusion in-stream fonctionnent bien pour améliorer la notoriété de la marque, tandis que les publicités vidéo ciblées sur les sites d’Amazon incitent à acheter. Les vidéos dans les résultats de la recherche pourraient s’inscrire quelque part au milieu.

“Les résultats de nos campagnes nous ont montré à quel point le mobile est important pour le client Amazon – la grande majorité du trafic provient du mobile”, a déclaré Jack Shillito, responsable du numérique chez Precious Media. “Par exemple, en Allemagne, de nombreux acheteurs vont parcourir et rechercher des produits sur mobile au cours de la journée, les ajouter à leur panier, puis finaliser leur achat le soir sur un autre appareil, par exemple un ordinateur de bureau.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here