En 2018, Google indiquait avoir retiré 2,3 milliards de publicités qui ne respectaient pas les conditions d’éligibilité. Moins qu’en 2017 (-0,9Mds), pourtant le Géant ne compte pas en rester là et durcit encore le ton en fermant également les comptes des quelques 1 millions d’annonceurs incriminés. Si les sanctions se  veulent draconiennes, la sensibilisation des annonceurs au respect des règles et bonnes pratiques l’est tout autant pour la firme de Mountain View.

Tout en confiant une grande partie du travail à l’I.A. et au Machine Learning, les équipes humaines leur restent indispensables pour définir les paramètres et nuancer les résultats. La mise en conformité des annonces, couplée à une maîtrise des règles publicitaires de Google devraient permettre aux annonceurs d’exécuter sereinement leur stratégie de référencement payant.

Maxime Faure, Directeur Associé d’Ad’s up Consulting, 1er cabinet indépendant de France spécialisé en stratégie et optimisation de campagnes Search Ads, Social Ads et Display programmatique, nous livre son expertise sur le sujet !

 

Dans un climat de désinformation articulé par les FakeNews, Google a déjà déploré en 2018 plus de 143 000 publicités politiques à vérifier, l’incitant à réaliser un rapport complet sur le financement de ce nouveau fléau. Pragmatique, le Géant se prépare pour les prochains rendez-vous sensibles de 2019 commes les élections européennes et indiennes.

Si le contrôle de Google est indispensable pour veiller à la qualité des annonces diffusées sur le moteur, sa surveillance est surtout capitale pour assurer sa pérennité. En effet, si les résultats de recherche devaient se dégrader, le moteur perdrait la confiance des utilisateurs, et c’est tout l’écosystème de Google qui serait remis en jeu. Le contrôle est donc bien au centre de ses préoccupations.

Néanmoins, cela ouvre le débat sur les choix réglementaires et la politique éditoriale mise en place par le géant, qui a de ce fait droit de vie ou de mort sur les annonceurs. L’activité et le modèle économique de certains dépendant entièrement du moteur de recherche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here